Una famiglia perfetta

Publié le par Jul

una famiglia perfetta poster italiano

 

Film étrange, qui peut déconcerter plus d'un spectateur, "Una famiglia perfetta"raconte la fête de Noël d'un homme cinquantenaire, qui souffre de la solitude et paye une troupe d'acteurs afin d'interpréter pendant 24 heures la famille qu'il n'a jamais eue.

Qui va voir le film sans en connaître l'histoire risque de croire qu'il s'agit d'une vraie famille, mais où l'on fait tellement semblant d'être une famille unie qu'en réalité ce sont tous des acteurs. Paolo Genovese va en fait bien plus loin, et au lieu de présenter seulement une "soi-disant" famille, il s'intéresse au couple et à la famille contemporains de façon générale. Et rien de tel que Noël, fête où on se retrouve en famille par excellence, pour permettre à ces personnages de faire le point sur eux-mêmes et de mieux ressentir à quel point ils sont seuls alors même qu'ils ont tout l'air d'une famille parfaite.

una-famiglia-perfetta-L-uieUQo

 

Cette fausse famille, payée par un homme qui a tout sauf l'essentiel, cache une autre famille, vraie cette fois, et qui profitera du jeu pour se reconstituer ; et la famille soi-disant parfaite laissera la place à deux couples enfin heureux. Film sur la famille et les rapports entre chacun de ses membres, mais aussi sur ce qui est vraiment important, "Una famiglia perfetta"se révèle assez juste et sincère sur le plan des sentiments (le personnage principal a tellement besoin d'une famille qu'il cherche à ne pas être seulement un père mais aussi un ami pour ses enfants, et souffre de ne pas être accepté en tant que tel ; ou encore les rapports entre lui et les deux femmes qu'il rencontre).

Très bien mené sur le plan cinématographique (mise en scène, direction d'acteurs), le film peut sembler inutilement compliqué (pourquoi cette idée d'acteurs payés pour interpréter une famille, au lieu de présenter une vraie famille d'aujourd'hui qui se rend compte qu'elle n'a plus aucune raison d'être ?), et s'il mélange habilement les genres et les idées (comédie, drame, critique de la société actuelle, film sur le cinéma et les acteurs), le spectateur risque de s'y perdre et aurait préféré que le film prenne une unique direction, plus simple. D'autres films de Paolo Genovese, comme "Viaggio in Italia – Una favola vera" (P. Genovese et L. Miniero, 2007), reposaient en effet sur une idée assez simple mais très bien développée, et réussissaient tout aussi bien et aussi intelligemment à parler de famille, de sentiments et de société.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

dasola 05/01/2013 16:37


Bonjour Jul, moi aussi, je suis contente de ton retour (sur la pointe des pieds). Je te souhaite une excellente année 2013. Je n'ai pas entendu parler de ce film qui n'a pas encore passé les
Alpes. Dommage car le sujet est intéressant et j'apprécie beaucoup Sergio Castellito. Peut-etre sortira t-il un jour en France. Bonne fin d'après-midi.

Jul 05/01/2013 16:41



Merci beaucoup Dasola et bonne année à toi aussi. Et oui je reviens, lentement, mais sûrement...



Claire 18/12/2012 18:46


Finalmente ti leggo di nuovo!! :)


Grazie mille!

Jul 19/12/2012 09:56



Ma prego... On revient doucement mais sûrement...