Saul Leiter

Publié le par Jul

Jusqu'à présent jamais exposé hors des Etats-Unis, Saul Leiter est surtout connu pour ses photos de mode des années 1960/70. Mais son travail de photographe débuta dans les années 1950 par des recherches plus personnelles, qui restèrent longtemps au fond d'un tiroir.

 

Souhaitant au départ devenir peintre, il connait un certain succès dans ce domaine avant de découvrir la photographie en 1947. Mais s'il passe à la postérité comme photographe, il doit beaucoup à son regard de peintre, qui lui a apporté le sens de la composition, le goût pour la couleur, la maitrise des plans et de la perspective, qu'on retrouve notamment dans la vue en plongée de "Femme attendant". Dans "Réflexion, New York", il présente deux espaces indépendants réunis par ce qui devrait les séparer : une vitre, dont l'effet de transparence rappelle les tableaux de Mondrian. Son travail sur la transparence révèle sa grande modernité et son côté novateur (certains photographes d'aujourd'hui obtenant ces résultats sur ordinateur), mais on reste surtout fasciné par son traitement de la profondeur de champ, où le flou devient pictural ("463", "Mère et bébé dans un miroir").

 

Celui qui disait ne pas être "certain que la photographie puisse faire ce que la peinture peut" aura donné naissance à une oeuvre photographique unique et jamais dépassée, à mi-chemin entre l'impressionnisme d'hier et ce que la photographie fait de mieux aujourd'hui.

 

 

 

Image3-136.jpg"Reflection, New York" © Saul Leiter, Courtesy galerie Camera Obscura

 

 

http://www.galeriecameraobscura.fr/

Publié dans Photo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article