Pour rire un peu avant les élections

Publié le par Jul

Le jour même où deux importants musées ouvrent en Belgique (Magritte et Hergé), la France valorise l’art et l’esthétique à sa manière. Ce n’est pas mon objectif de parler de politique, d’ailleurs ce n’est pas de ça qu’on va parler, mais là ils ont vraiment fait fort …

 

On a reçu hier les programmes des candidats et ça a ouvert un grand débat sur leur intérêt graphique. Rassurez-vous il n’y a aucun parti-pris politique dans ce qui va suivre (ce serait plutôt le contraire en fait) ; il y a aussi une analyse purement indépendante des idées de chaque candidat, avec le point de vue d’une graphiste et avec un peu d’humour aussi.



Dupont-Aignan : on dirait la pub pour la kermesse de l’école, il manque juste du vert fluo pour faire ressortir le jaune et le violet. A admirer aussi, le contour Photoshop autour du candidat et les deux types d’ombres portées (une seule aurait suffi puisque c’est affreux dans les deux cas). Mais au fait qu’est-ce qu’il fout là ce tampon blanc ?



 

Les détails qui tuent : 1/  Le magnifique effet de lumière sur le col droit ; 2/ la cravate à chevaux (on a dû oublier qu’une séance photo ça demande aussi de la préparation, enfin avant la séance je veux dire) ; 3/ la photo mal détourée sur un fond digne de ceux des films des années 80, en un peu plus foncé (NDLR : désolée, ça ressort mal à l’écran) ; 4/ en haut, deux graisses différentes pour deux noms côte à côte ; 5/ Encore l’ombre portée …



 

Cherchez l’erreur : le nombre de polices de caractères différentes sur cette feuille



 

On sent la photo qui a perdu en qualité à coups de scans, de re-scans et du reste. Enfin est-ce qu’il y a seulement eu une qualité, déjà qu’ils n’ont même pas eu l’idée (pourtant tellement évidente) de photographier les trois candidats ensemble. Résultat, il y a trois lumières différentes, les candidats ne sont même pas à la même hauteur, bref pour montrer l’unité du parti, aucun doute c’est réussi …



 

Debout ! C’est vrai que c’est tellement expressif l’italique pour dire « Debout », on a d’ailleurs l’impression que ça ne tiendra pas debout très longtemps …



 

Après la kermesse, la photo de promo d’entreprise. Au moins ils auront économisé des couleurs, tout est dans les mêmes tons. Au dos vous avez même l’affiche du dernier film policier sorti en salles !






 

Le logo de journal télé à moins de 2 euro 50 cents



 

Le slogan le plus convaincant, il fallait le trouver




 

Bref quelques détails flagrants (vous pouvez en ajouter, c’est fait pour ça) qui étaient pourtant tellement simples à éviter. Si on se décidait enfin à faire de « vraies » affiches, ça changerait pas mal de choses. Mais si, c’est possible, regardez …



 

 

(Shepard Fairey, "Hope")

 

Malheureusement cette affiche qui a fait partie intégrante de la campagne américaine n’a jamais été une commande officielle d’Obama pour se faire élire !

Commenter cet article

pierreAfeu 08/05/2011 13:21



Excellente analyse, à la fois drôle et juste. On sent l'œil de graphiste...



Jul 08/05/2011 13:29



Merci beaucoup :)



herbot 04/06/2009 14:12

et celle là ? comique ou simplement de mauvais goût ?

Jul 04/06/2009 18:51


là franchement, pour être honnête je sais pas quoi dire


Eniko 04/06/2009 13:00

Genial!!!J'ai adore lire cette petite presentation, l'humour et l'analyse personnelle!!super!!(et oui 'la droite Rebelle"va loin dans ses idees avec cette phrase tres affirmee quand meme!super! 

Jul 04/06/2009 19:51


Merci Eniko, eh oui c'était super affirmé ce slogan, moi mes préférés c'est les anti-sionistes, ils sont vraiment trop beaux


elgade 03/06/2009 19:58

Du très bon et beau boulot. C'est un point de vue plutôt inédit, c'est drôle et bien tourné. Jolie idée.

Jul 04/06/2009 13:44


Merci !