Vampire Weekend

Publié le par Jul


Je ne sais pas ce que ce disque fait chez moi, ni comment il y est arrivé … Déjà que j’ai abandonné depuis longtemps Babylon Circus (eh oui j’ai écouté Babylon à un moment donné, aucun regret d’ailleurs sinon je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui), et The Fratellis depuis moins longtemps (juste le temps de ne plus supporter Chelsea Dagger ni Henrietta), maintenant c’est Vampire Weekend qui vient de débarquer dans les boîtes de Converse qui me servent de range-disques.

 

A la fois moderne, africain et tourné vers Bob Marley, avec un univers bien à eux qui rappelle aussi les deux groupes que j'ai cités plus haut et qui n’a pas grand-chose à voir avec ce qui se fait en ce moment (en l’occurrence une bonne partie de ce que j’écoute d’habitude), les quatre New-Yorkais ne se prennent pas au sérieux et préfèrent quand c’est rythmé ; si "One" traîne un peu, ils se rattrapent très vite avec les deux titres suivants ("I stand corrected" et "Walcott"). 

 

En parlant de rythmé, le groupe a aussi tendance à augmenter le rythme au fur et à mesure des chansons et à s’arrêter au moment où on a oublié qu’une chanson ça doit bien finir par s’arrêter et où on pense que le groupe l’a oublié lui aussi.

 

Le problème c’est que les influences de Vampire Weekend, y en a pas beaucoup dans mes boîtes de Converse, et leur disque a beau être très bien selon certains (et très bien d'une façon plus objective d'ailleurs), ça ne m’a toujours pas convaincue de changer ...

 


Publié dans Musique

Commenter cet article

Publik'Art 07/05/2009 09:40

perso, j'adore !

Jul 07/05/2009 13:04


L'article ou le titre ? ;)
Je reproche à personne d'aimer VW, au contraire je comprends qu'on puisse aimer, je reconnais qu'ils s'en sortent pas trop mal mais ma question était "Mais pourquoi j'ai acheté ce disque p*******
de merde ...". Eh oui je suis un peu difficile en musique voire carrément prétencieuse !