Henri Cartier-Bresson / Walker Evans, Photographier l'Amérique, 1929-1947

Publié le par Jul

L'exposition actuellement présentée par la Fondation Cartier-Bresson à Paris fait le lien entre la période américaine de Cartier-Bresson et son influence sur Walker Evans.

Il s'agit principalement de descriptions visuelles de la société d'alors, dans les quartiers pauvres de New York ou en Louisiane. Mais au-delà de la dénonciation de la misère ils veulent nous montrer leur vision de l'Amérique, et de ceux qu'ils considèrent comme Américains dans ce pays qui passe en 20 ans de la crise à LA nation mettant fin à la guerre. Pour preuve cette photo de Cartier-Bresson, 4 Juillet, Cap Cod, Massachusetts (1947) qui représente une femme vieille et osseuse enveloppée dans un drapeau américain le jour de la fête nationale.

Au dernier étage du musée, c'est le Salon Henri Cartier-Bresson, indépendant de l'exposition. Mais c'est l'étage que je préfère car là pour le coup sont présentées des photos plus plastiques, et non descriptives. Comme par exemple la célèbre photo prise en Espagne, Valencia (1933), ou d'autres comme Sienne, Italie (1933) ou New York (1947). Ici on se rend mieux compte du talent du photographe à travailler les contrastes entre les horizontales, verticales et diagonales, entre les noirs et les blancs, entre le mouvement et le statique, entre les dimensions. Certaines photos sont d'une surprenante modernité et ont un effet visuel génial, et suffisent largement comme prétexte à continuer jusqu'au bout pour tous ceux qui préfèrent la photographie en tant qu'art !

Publié dans Photo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article